Merveilleuse Shani!

Nous avons tiré tous nos protégés de situations dramatiques, funestes.  Tout comme notre chère brebis Shani, que nous avons prise en charge depuis pratiquement une dizaine d’années. Agnelle nouvelle-née, elle ne pouvait (pas) téter sa mère. Les éleveurs voulaient la faire abattre car ils n’avaient pas le temps de l’élever au biberon. Nous n’avons pas hésité une seconde et l’avons recueillie. Cette agnelle s’est vite adaptée, nous l’avons soignée et élevée au biberon – nuit et jour. Nous l’avons appelé Shani (la «merveilleuse»).

Elle est aujourd’hui devenue un membre solide de notre petit troupeau d’ovins. Elle apprécie la vie chez nous, en sécurité et tranquille d’esprit, avec ses deux meilleurs amis, Louli et Sirius. Pour créer conditions les meilleures (optimales ?), une prise en charge attentive est toutefois nécessaire, comme une alimentation quotidienne à plusieurs reprises, des contrôles sanitaires, l’entretien des sabots, une tonte professionnelle bisannuelle, ainsi que l’entretien des étables.  Sans oublier, bien entendu, les caresses affectueuses.